EN CE DÉBUT DE PRINTEMPS, LA NATURE S’EVEILLE !

Pendant cette période de confinement, il est nécessaire de trouver des moments pour s’évader, sortir du quotidien du télétravail, des cours des enfants, de l’attente voire de l’anxiété.

Profitons-en pour regarder et écouter notre environnement depuis une fenêtre, un balcon, un jardin, …

En ce début de printemps, la météo a été clémente et, avec le soleil, la nature s’éveille : les plantes et les arbres se parent de fleurs et de feuilles : Cliquer sur chaque image.

Les animaux sortent aussi de l’hiver ; les vacances scolaires débutent mais c’est la rentrée pour certaines : eh oui, les hirondelles sont arrivées à l’école :

Et, vous l’aurez remarqué, le confinement a pour conséquence une baisse très importante des bruits de l’activité humaine (moins de véhicules, moins de moteurs, …) laissant la part belle aux sons de la nature:

Tendez l’oreille, concentrez-vous, vous entendez tous ces chants différents ? Les pigeons, les tourterelles, les pics, les buses, et… tiens mais c’est quoi ce chant-là ? Vous ne le connaissez pas ?

Et bien voici une solution pour apprendre, seuls ou en famille, avec vos enfants, le chant des oiseaux de notre région :

https://www.birdiememory.com/fr/oiseaux

http://www.web-ornitho.com/Chants.chant.cris.des.oiseaux.de.france.et.europe.html

Et pourquoi ne pas joindre l’agréable à l’utile ?

En effet, le Muséum d’Histoire Naturelle et la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) étudient les populations d’oiseaux, les déplacements des migrateurs selon la météo.

Avec le défi « Confinés mais aux aguets », vous pouvez donc participer au comptage des oiseaux dans votre jardin, dans le parc devant votre balcon ou fenêtre et transmettre vos données sur le site internet ci-dessous. Pour découvrir le projet :

https://www.oiseauxdesjardins.fr/index.php?m_id=21&a=N341&fbclid=IwAR3izaW-X9LkPJY0XHwTgkdPLHTaDqRt_RLYs4U8mhHdmHU0uQU6uQClOh4#FN341

Allez dans l’onglet « Accueil » puis en haut au centre son le Mot de Passe dans l’onglet [J’aimerais participer] et laissez vous guider.

Ah oui et n’oubliez pas de garder une petite pièce dans votre poche, …le coucou est arrivé à Baguer-Pican et la légende raconte qu’au premier chant du coucou de l’année, il faut avoir une pièce dans sa poche pour peut-être devenir riche !!

Confinés mais les yeux grands ouverts !!

L’équipe municipale.