Baguer-Pican, Epiniac et Dol-de-Bretagne s’engagent dans la réalisation d’un Atlas de la Biodiversité

L’érosion de la biodiversité, au même titre que le changement climatique, est un défi majeur à l’échelle planétaire. Il se traduit notamment par l’augmentation du taux d’extinction d’espèces, par le déclin des populations de certaines d’espèces, par la dégradation des habitats naturels.

Elle résulte principalement de la destruction des habitats (due aux activités humaines : urbanisation croissante, intensification des pratiques agricoles, etc.), de leur pollution (d’origines domestique, industrielle et agricole), de la surexploitation d’espèces sauvages (surpêche, déforestation, etc.), de l’introduction d’espèces exotiques envahissantes, mais également du Changement climatique (*). Aujourd’hui plus d’un million d’espèces sont menacées (**).

Une des raisons qui explique cette catastrophe est notre méconnaissance des animaux et végétaux qui nous entourent.

Dans ce contexte, l’équipe municipale a souhaité s’engager dans un Atlas de la Biodiversité en partenariat avec les communes de Dol et d’Epiniac, et avec les associations « Le Ruisseau » (La Bigotière à Epiniac) et « Des Idées Plein La Terre » (DiPLT à la Zuut de Dol).

Un Atlas de Biodiversité Communal (ABC) est un inventaire et un diagnostic des espèces (animales et végétales) et des espaces (forêts, prairies, zones humides, …) présents sur le territoire. L’Atlas prévoit de faire participer les habitants du territoire afin de partager ces connaissances. Il doit durer 2 ans (2022 et 2023).

Les objectifs :

  • Identifier les espaces naturels et espèces animales sur nos communes
  • Impliquer les habitants sur leurs connaissances de la nature près de chez eux
  • Intégrer les connaissances acquises aux plans de gestion (comme le PLU en cours de révision), et ainsi protéger des espèces clés du territoire

Les moyens mis en œuvre :

  • Un inventaire des espèces animales et végétales présentes avec une cartographie précise de leurs habitats
  • Des « Appels à témoins » pour repérer des espèces en particulier auprès des habitants
  • Des moments d’échanges avec les habitants afin de mieux découvrir la nature

Le projet démarre dès maintenant avec une série d’appels à témoins, en commençant par le crapaud commun et le hérisson d’Europe (voir illustration ci-contre). Si vous observez un crapaud ou un hérisson dans votre jardin ou dans les espaces verts, signalez-le en vous rendant en mairie ou directement sur le site internet :  https://padlet.com/contact3301/ojufik4cxyjely8h

Afin de compléter l’inventaire, il est prévu que des naturalistes arpentent notre territoire, y compris sur des parcelles privées, afin de répertorier les espaces naturels. Si vous les rencontrez, n’hésitez pas à échanger avec eux. Nous vous remercions de leur accorder un bon accueil.

Pour en savoir plus sur la démarche, vous pouvez consulter le site d’information de notre Atlas de la Biodiversité : http://www.leruisseaucooperative.rzoh.org/atlas-de-biodiversite-communale-abc/

Contacts :

  • David GUILLOUX, Adjoint à l’environnement
  • Nicolas EONO, Conseiller municipal délégué à l’environnement

(*) https://notre-environnement.gouv.fr/rapport-sur-l-etat-de-l-environnement/themes-ree/defis-environnementaux/limites-planetaires/les-9-limites-ecologiques-de-la-planete/article/erosion-de-la-biodiversite?lien-ressource=5179&ancreretour=lireplus

(**) https://www.ouest-france.fr/environnement/ecologie/biodiversite-les-15-chiffres-inquietants-qui-illustrent-l-ampleur-de-la-crise-6336484