La nouvelle constitution du CCAS (Centre communal d’action sociale)

Le CCAS est représenté par la présidente Sylvie Duguépéroux, Maire de Baguer-Pican et constitué d’un conseil administration : 6 élus communaux, 6 personnes nommées par le Maire compétentes dans le domaine de l’action sociale.
Ses missions sont d’être à l’écoute et de répondre aux besoins de nos picannais.
Nous souhaitons faire évoluer notre CCAS en y intégrant d’autres actions en complément du traditionnel repas. Des pistes sont en cours de réflexion.
Pour l’année 2020, c’est avec regret que nous annulons le repas annuel prévu initialement le 17 octobre, ceci en raison du contexte sanitaire, mais nous espérons pouvoir l’organiser au printemps 2021.
Les membres du CCAS vont déposer dans les prochains jours des masques en tissu dans la boite aux lettres des personnes de plus de 70 ans qui ne se sont pas présentées à la 2ème distribution qui a eu lieu le 9 septembre dernier.

De gauche à droite : Michelle LAUNAY, Carinne BOULVAIS, Magali GARNIER, Jeannine LE BLAY, Sylvie DUGUEPEROUX, Laurence DOUABIN, Jean ROSSIGNOL, Valérie PITOIS, Eliane MASSON, Louise ONNEE. En médaillon : Marc BEBING, Suzanne BREGU-HAMON, Ursula TURPIN.

Le 25 rue de Paris : un nouveau quartier à l’étude.

Comme nous l’avions envisagé lors de l’élaboration du Contrat d’Objectif 2017-2037, dans le cadre de l’aménagement du 25 rue de Paris la municipalité mène une réflexion sur ce nouveau quartier (parcelles AB 33, 34, 35 36 et 38 ).

Après avoir pris conseil auprès de Mrs Roch de Crevoisier (architecte conseil) et Giraud Dominique (conseils projets) du Conseil Départemental d’Ille et Vilaine et de Mr Poussin de l’ Établissement Public Foncier de Bretagne (propriétaire des terrains pour la commune), il a été convenu qu’une étude de faisabilité (étude subventionnée) serait lancée en fin d’année, dans le but d’appréhender notamment la problématique des flux, des voiries, des parkings, de la mixité sociale, des habitations locatives et des parcelles constructibles en accession à la propriété. La possibilité d’y installer un local commercial est toujours d’actualité. A ce sujet, n’hésitez pas à contacter la mairie si vous avez un projet pour venir le présenter à la municipalité.

ELECTIONS AU Syndicat des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne

Suite aux dernières élections municipales, les membres du Syndicat des Bassins Côtiers de la région de Dol de Bretagne (SBCDol) se sont réunis le 17 septembre 2020 à la salle intergénérationnelle de Baguer-Pican pour installer leur nouveau comité syndical et élire leur président et vice-président.e.s.

3 intercommunalités adhèrent à ce syndicat mixte : • la Communauté de communes du Pays de Dol et de la Baie du Mont St-Michel • la Communauté de communes Bretagne Romantique • la Communauté d’agglomération du Pays de Saint-Malo – Saint-Malo Agglomération.

Le SBCDol a pour objet de promouvoir et de coordonner une gestion globale de l’eau et des milieux aquatiques sur les bassins versants côtiers de la région de Dol de Bretagne. A ce titre, depuis sa création en 2011, il porte juridiquement la Commission Locale de l’Eau (CLE) chargée mettre en oeuvre le Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) des Bassins Côtiers de la région de Dol-de-Bretagne. Depuis 2019, le syndicat exerce la compétence « Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations » (GEMAPI) correspondant à la conduite d’actions de gestion, d’aménagement et d’entretien des cours d’eau et des milieux aquatiques. Les 3 intercommunalités membres du syndicat ont en effet fait le choix de transférer pour partie cette compétence au SBCDol afin d’assurer une gestion de l’eau et des milieux aquatiques cohérente et coordonnée à l’échelle des bassins versants.

Christophe FAMBON, un des délégués de la Communauté de communes du Pays de Dol et de la baie du Mont St-Michel et Maire de Roz-sur-Couesnon a été élu à la présidence du SBCDol à l’unanimité. Il s’agit de son troisième mandat à la tête du syndicat. Celui-ci a remercié chaleureusement les membres de l’assemblée pour la confiance témoignée.

Ont été élus aux 4 vice-présidences : – 1er Vice-président : Jean-Francis RICHEUX, délégué de Saint-Malo Agglomération – Maire de St Père Marc en Poulet, – 2ème Vice-président : Gaël LEPORT, délégué de la Communauté de communes du Pays de Dol et de la baie du Mont St-Michel – Conseiller municipal de St Marcan, – 3ème Vice-présidente : Christelle BROSSELLIER, déléguée de la Communauté de Communes de Bretagne Romantique – Maire de Mesnil Roc’h, – 4ème Vice-présidente : Laurence QUERRIEN, déléguée de Saint-Malo Agglomération – Conseillère municipale de Cancale.

Compte rendu du conseil municipal du 07 septembre 2020

Le Conseil Municipal après en avoir délibéré renonce à 8 Droits de préemption urbain.

2 nouvelles attributions de lot n°6 et N° 7 au lotissement communal Les Primevères. Mme Le Maire précise que plusieurs autres lots sont déjà réservés.

 

Service unifié SIG (Système d’information géographique) du Pays de St Malo :  Organisation d’une consultation pour retenir un cabinet d’étude qui sera chargé de numériser les documents d’urbanisme de la commune.  Mme Le Maire communique au conseil le Cahier des clauses Techniques Particulières détaillant l’organisation de la consultation.

 

Voie douce – RD 576 entre Baguer –Pican et Dol de Bretagne

Mme Le Maire communique au conseil municipal le courrier transmis en juillet à M. Morazin Roger, Conseiller Départemental délégué aux déplacements doux et liaisons cyclables.

Depuis plusieurs années, les municipalités successives de Baguer Pican ont souhaité qu’une liaison douce soit mise en place pour rejoindre en toute sécurité Dol de Bretagne.

 

 

 

 

 

 

 

Argumentation :

  • Extension du Parc d’Activités Les Rolandières sur notre territoire,
  • Accroissement constant de la population picanaise,
  • Agrandissement de la déchetterie communautaire dont l’entrée est sur cet axe, où circulent des camions et des voitures tractant des remorques remplies de gravats, encombrants, déchets verts…
  • Augmentation des achats de 2 roues post-confinement et notamment des vélos électriques,
  • Usage pour de nombreux habitants de la gare SNCF, de l’aire de co-voiturage, pour se rendre au travail vers St Malo ou Rennes,
  • Présence d’un camping 4 étoiles accueillant de nombreux touristes, grands utilisateurs de vélo,
  • Attractions touristiques attirantes autour de la ville de Dol,
  • Commerces alimentaires et grandes surfaces situés à moins de 2 km de la sortie de l’agglomération de Baguer Pican
  • Commune non desservie par des transports collectifs
  • De nombreux picanais empruntent chaque jour, à pied ou à vélo, cette route départementale pentue avec un manque de visibilité qui rend le doublement des cyclistes très dangereux. Il n’est d’ailleurs pas souhaitable que cette voie soit utilisée par des familles avec des enfants en 2 roues (public très vulnérable).

 

 

 

 

 

 

Pour toutes ces raisons, une liaison cyclable sur la RD 576 (ancienne RN 176) devient donc essentielle, ceci afin de ne pas à avoir à déplorer un tragique accident.

Le Département encourage les déplacements doux et le conseil municipal, à l’unanimité, espère qu’il sera sensible aux arguments énumérés, pour que ce projet se réalise rapidement et qu’enfin, sur cette portion de voie, la route se partage en toute sécurité.

  1. Rapinel, Président de la Communauté de Communes, Monsieur Jean-Luc Bourgeaux, Conseiller départemental et Député, ont été également alertés le mois dernier.

 

Demande d’une subvention pour l’Eglise : Dotation de Soutien à l’investissement local, pour la réalisation de travaux de remise aux normes et de sécurité de l’église notamment électriques.

Questions diverses :

  • Limitations de vitesse : Le conseil municipal est favorable à la modification de la vitesse de la Rue du Puits et Rue des Rosiers à 30 km/h, et 50 km/h sur la voie communale n°6 entre la fin de l’agglomération et le stop (croisement avec la RD 155)
  • Programme de voiries 2020: La procédure d’appel d’offres pour les travaux de réfection des voies prévus en 2020 va être lancée.
  • En raison du contexte sanitaire, le repas du CCAS sera remis en 2021.

Route de Pont Galoup

Le lotissement “Les Primevères”: Les ventes se poursuivent.

Le lotissement “Les Primevères”, des terrains sont toujours disponibles, renseignement à la mairie.

Informations Gendarmerie : Chevaux mutilés

Informations Gendarmerie :

Un nouveau phénomène préoccupe les propriétaires de chevaux, poneys et ânes. La gendarmerie est sollicitée à chaque fait pour diligenter une enquête et cela est suivi par l’Office Centrale de Lutte contre les Atteintes à l’Environnement et à la Santé Publique (OCLAESP) au niveau national. Au niveau local, il s’agit d’accompagner et de conseiller au mieux les propriétaires et écuries. Chaque brigade, et les correspondants sureté, peuvent contacter les propriétaires pour leur donner quelques conseils au cours d’une visite consultation.

 

École “Les Trois Prunus”: UNE RENTRÉE DANS LE RESPECT DES RECOMMANDATIONS SANITAIRES

La rentrée scolaire 2020 à l’école des Trois Prunus intervient dans un contexte particulier, marqué par la situation sanitaire liée au Covid-19.

Dès le 1er septembre, c’est le retour d’un enseignement en présentiel pour tous les élèves et sur l’ensemble du temps scolaire. L’obligation scolaire s’appliquera pleinement. La présence des élèves en classe, à l’école, est impérative et n’est pas laissée à la libre appréciation des parents.
Le protocole sanitaire introduit de nouveaux assouplissements des règles relatives à la distanciation et à la limitation du brassage entre classes/groupes. Les capacités d’accueil de la garderie, de l’école et de la restauration scolaire ne sont donc plus limitées. Les élèves accueillis à l’école ne porteront pas de masque contrairement à chaque adulte présent au sein de l’établissement.

Néanmoins, afin de limiter autant que possible les attroupements et les croisements, deux entrées différenciées seront mises en place.

Pour les classes maternelles (Classes de Mmes Frin, Bourdais et Petit) : entrée par le petit portail situé près du restaurant scolaire. Une seule personne portant un masque sera autorisée à accompagner l’élève jusqu’à sa classe.

 Pour les élèves de CP au CM2, l’entrée se fera par le grand portail près de la mairie. Aucun adulte ne sera autorisé à entrer.

Bien entendu, nous demandons aux accompagnateurs de respecter la distanciation et les gestes barrières.

Horaires de l’école : 8 h 45 – 12 h 15 et 14 h 00 – 16 h 30 avec un accueil dès 8 h 35 le matin et 13 h 50 l’après-midi.

Garderie :

Entrée par le petit portail situé près du restaurant scolaire. Une seule personne portant un masque sera autorisée à accompagner l’élève et à entrer dans l’école jusqu’au préau près de la garderie. Il sera pris en charge à la porte de la garderie par l’agent communal. Il en sera de même le soir.

Horaires : 7 h 15 le matin et le soir jusqu’à 18 h 30.

IMPORTANT :

Avant de quitter la maison, en cas de symptômes ou de sensation de fièvre, veillez à prendre la température de votre enfant. Si elle est supérieure à 38° C, votre enfant doit rester à la maison. Si une personne est porteuse du virus au sein du foyer, vous devez garder votre enfant à la maison. Il ne sera pas accepté à la garderie et à l’école. Des cours à distance lui seront proposés.

Entrée de l’école en Mai 2020

Si chacun respecte les consignes sanitaires au quotidien, nous pouvons espérer limiter la propagation du virus et ne pas avoir à subir des règles sanitaires plus strictes, entraînant une réduction des capacités d’accueil ou la fermeture des écoles.

Comptant sur votre civisme,

Bonne rentrée à toutes et tous.

L’équipe municipale.

 

 

 

 

 

Emplois saisonniers

Comme chaque année, pour remplacer les agents du service technique en congé, la commune recrute un personnel pour les 2 mois d’été.

Cette année, nous avons fait le choix de privilégier deux jeunes picanais, titulaires du permis de conduire, qui vont travailler un mois chacun. Tous les deux avaient bénéficié les années passées du dispositif argent de poche. Il s’agit de Charline Vogein et Baptiste Huet. Charline a également renforcé notre équipe de surveillance de cantine à l’école en juin dernier.

Baptiste Huet

Charline Vogein

Le point sur les derniers conseils municipaux et le CCAS.

Tous les conseils municipaux se sont déroulés à la salle intergénérationnelle pour répondre à  la distanciation sociale.

Le conseil en mode distanciation sociale

Le 10 juillet 2020 : Élections des délégués (5 titulaires et de 3 suppléants) en vue des sénatoriales.

Une seule liste déposée et élue à l’unanimité, composée de Sylvie Duguépéroux, Michel Gourdin, Laurence Douabin, Claude Droval, Eliane Masson, Dany Le Mounier, Carinne Boulvais, Jérôme Cudelou.

Le 20 juillet 2020 : Vote du Budget primitif

Le budget primitif 2020 a été préparé en commission des finances composée de tous les élus. Il a été adopté à l’unanimité.

Contrairement aux années passées, le budget a été travaillé en connaissant plus de 6 mois de dépenses et recettes réelles sur 2020. Il restait à nous projeter sur le restant de l’année en ayant des incertitudes sur une potentielle reprise du Covid 19 et sur les prochains protocoles sanitaires à mettre en place à la rentrée. Bien sûr, ceux-ci ont des conséquences sur les recettes prévisionnelles de cantine, garderie, location de la salle et sur certaines dépenses de fonctionnement (masques, produits virucides…).

Nous avons également souhaité maîtriser nos dépenses de fonctionnement et ne pas modifier les taux d’imposition à savoir : pour la taxe foncière 13,59 % sur les propriétés bâties et 37,47 % sur les propriétés non bâties. Quant au taux de taxe d’habitation, il est gelé à hauteur de celui appliqué en 2019 pour les contribuables qui en restent redevables. Le produit attendu de la taxe d’habitation fera l’objet d’une mesure de compensation de l’État à la commune.

Le conseil municipal a également décidé de reprendre les mêmes subventions versées aux associations en 2019 pour le budget 2020.

Le budget de fonctionnement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 994 280 €.

L’excédent de fonctionnement de 259 752.62 € du compte administratif 2019 est affecté  pour 17 000 € en report de fonctionnement et pour 242 752.62 € en report d’investissement.

Le reste à réaliser en investissement au 31.12.2019 s’élève à 237 852 € et le solde d’exécution d’investissement à  322 351.20 €.

Les sommes réparties sur le budget d’investissement complètent certains programmes ouverts précédemment mais aussi sont affectées à de nouveaux projets présentés lors de notre campagne électorale qui seront financés sur plusieurs années. Les montants les plus importants sont prévus pour

  • la création d’une classe et d’un préau pour l’école (70 000 €),
  • la défense extérieure contre l’incendie,
  • l’aménagement du cimetière,
  • les trottoirs et la voirie du bourg et de la campagne (80 000 €),
  • le projet pour le terrain et bâtiment situé au 25 rue de Paris jouxtant l’école,
  • les travaux d’aménagement paysager aux Plantiaux,
  • l’acquisition de matériels techniques (voiture et camion),
  • l’atelier municipal, le terrain multi-sports…

Infographie: Projet Classe / Préau

  • Vote à l’unanimité du budget annexe du lotissement des primevères pour lequel il faut préciser que 6 lots sont vendus et plusieurs autres sont déjà réservés.
  • Vote à l’unanimité des tarifs du restaurant scolaire pour 2020-2021 = 3.09 € par enfant par repas dont la fabrication est entièrement faite sur place.
  • Tarifs de la garderie périscolaire : Le matin : 1.18 € et le soir 1.84 €

Vote du choix de l’entreprise pour la mission de contrôle technique et mission de coordination SPS pour l’aménagement d’une classe et construction d’un préau : Le conseil a retenu la proposition de Qualiconsult.

 

Réunion du CCAS du 11-07-2020 :

Mme Le Maire, présidente de droit, accompagnée de 12 membres, 6 choisis au sein du conseil municipal et 6 membres nommés ont voté le compte administratif 2019 et le budget 2020 à l’unanimité.

  • Membres élus : Valérie Pitois, Suzanne Brégu-Hamon, Eliane Masson, Laurence Douabin, Carinne Boulvais, Ursula Turpin
  • Membres nommés dont certains sont représentants d’associations familiales (Udaf), d’insertion et de lutte contre les exclusions, s’occupant des retraités et des personnes âgées, prenant en charge les personnes handicapées : Marc Bébing, Louise Onnée, Jean Rossignol, Jeannine Le Blay, Magali Garnier, Michelle Launay

Si le contexte sanitaire le permet, le traditionnel repas du CCAS est prévu le 17 octobre 2020 dans la salle intergénérationnelle.