L’espace des Plantiaux va devenir un parc de la biodiversité.

 

Le Projet d’aménagement d’un espace paysager autour de l’étang des Plantiaux à vocation environnementale, ludique et éducative a pris forme en 2018. Les élus de l’ancienne municipalité avaient mis à leur programme ce réaménagement, poursuivi avec la nouvelle municipalité.

Initialement prévu en équipement ludique pour les familles, la réflexion des élus s’est rapidement orientée vers un projet plus important alliant aménagement paysager, amélioration de la biodiversité et sensibilisation à l’environnement. C’est pourquoi la municipalité s’est faite accompagnée par un architecte paysagiste, les services du département, de la communauté de communes et du Syndicat des Bassins Côtiers de la région de Dol.

Ainsi, le projet prévoit de diversifier la flore par la plantation de haies bocagères avec des essences locales, d’arbres fruitiers locaux et de plantes mellifères et à graines. L’objectif est de fournir un milieu propice au développement d’une faune variée : lieux de nidification et de nourriture pour les oiseaux et les insectes, de créer des activités intergénérationnelles, familiales et éducatives par la récoltes des fruits (pommes, prunes, etc …) et des baies. Les peupliers d’Italie d’intérêt médiocre pour la biodiversité (pas de nidification possible, feuilles peu putrescibles) et peu protecteurs des vents seront coupés et remplacés par une haie bocagère assurant une fonction bien meilleure dans tous ces domaines.

Cette haie pourra être plantée avec le concours des habitants, des élèves de l’école, des jeunes de la communes afin que chacun participe et s’approprie le site.

Des chemins de circulation seront aménagés autour des plantations et des aires de jeux pour les familles.

Les berges de l’étang seront également aménagées par des enrochements et des pontons afin de développer des habitats pour amener une faune plus importante : libellules, grenouilles pouvant être observées par les promeneurs, l’école. Le fossé bordant les peupliers sera transformé en noue paysagère afin d’améliorer l’infiltration de l’eau et limiter le ruissellement.

Bien entendu, le boulodrome sera conservé afin que les activités ludiques et intergénérationnelles perdurent, comme également, le concours de pêche ou les activités du club de modélisme.

Et pour développer ces actions, la municipalité a prévu, dans un second temps, la construction d’un espace couvert pour que ces activités associatives puissent avoir lieu en toutes saisons.

Ces travaux, réalisés par l’entreprise Lequertier, se dérouleront d’octobre à avril, selon les conditions météorologiques, période pendant laquelle les accès au site seront restreints. Une première réunion de chantier a eut lieu ce mardi 28 septembre en présence des élus afin d’organiser et planifier ces travaux.

Quant au financement, prévu au budget d’investissement depuis quelques années, il a été cadré par les élus avec des subventions provenant de l’État (Dotation de Soutien à l’Investissement Local) et du département via le Contrat de Territoire signé avec la Communauté de Communes du Pays de Dol et de la Baie du Mont Saint Michel, à hauteur de plus de 60 % du budget global

Nous espérons que l’été 2022 verra ce site renouvelé où tout un chacun y trouvera plaisir à déambuler et le respectera.

Au centre les élus Sylvie Duguépéroux maire, David Guilloux adjoint à l’Environnement, Jérôme Cudelou conseiller municipal entourés d’Eric Lequertier et ses collaborateurs.