INFLUENZA Aviaire – Renforcement des mesure dans las basse cours

Pour en savoir plus: https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire

L’influenza aviaire, en quelques mots

L’influenza aviaire est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse. Elle affecte les oiseaux chez lesquels elle peut provoquer, dans sa forme hautement pathogène, une maladie pouvant aboutir rapidement à la mort.

L’influenza aviaire fait partie des dangers sanitaires dont la déclaration à l’administration est obligatoire.

  • Quelles sont les espèces concernées ?

Ce virus est transmissible à toutes les espèces d’oiseaux, domestiques ou sauvages.

  • Quels sont les oiseaux migrateurs qui peuvent transmettre la grippe aviaire?

Tous les oiseaux sont sensibles à l’influenza aviaire mais la surveillance de l’avifaune porte avant tout sur les familles des anatidés (oies, cygnes, canards,..), rallidés ( ex: foulques,..), laridés ( mouettes, goélands, sternes,..), mais aussi les rapaces et échassiers.

  • Est-elle transmissible à l’homme ?

Pour les souches détectées en 2015/16 et 2016/17, H5N1 et H5N8, aucun cas humain n’a été identifié à ce jour. La consommation de viande, foie gras et œufs ne présente aucun risque.

  • Existe-t-il un vaccin ?

À ce jour, aucun vaccin n’est autorisé par la Commission européenne.

  • Comment circule le virus ?

La maladie peut être propagée entre élevages et basses-cours par l’intermédiaire :

  1. de contacts entre oiseaux domestiques et sauvages ;
  2. des véhicules ;
  3. du matériel ;
  4. des personnes ;
  5. des fientes, du lisier ;
  6. des résidus d’élevage.

Les  contacts directs ou indirects entre oiseaux domestiques et sauvages peuvent se produire en particulier le long des couloirs de migration des oiseaux sauvages. Le transport d’animaux assure également la diffusion de la maladie.