Des incivilités commises sur la commune de Baguer Pican.

Samedi 27 mars, un véhicule est entré sur un terrain appartenant à la commune sans autorisation. Il a déchargé un tas de branchages et de la terre. La gendarmerie a constaté les faits. En tant que Maire, j’ai bien évidemment porté plainte.

Voici quelques mois, une plainte avait également été enregistrée concernant un commerce et entrepôt illégal de voitures sur un terrain privé.

Ces faits sont graves et les sanctions peuvent être lourdes notamment financièrement.

Ils viennent s’ajouter aux incivilités constantes, que connaissent malheureusement chaque commune. Elles représentent un véritable fléau et un coût pour chaque citoyen :

-des véhicules abandonnés sur la voie publique, des graffitis sur des bâtiments publiques, des sacs poubelles déposés près des conteneurs collectifs, des emballages abandonnés, des vêtements laissés à même le sol à coté du collecteur du Relais, de multiples bris de verre et contenants jonchant le pourtour des colonnes à verre, et bien sûr des masques retrouvés dans nos rues et nos campagnes.

 

Nous luttons chaque jour contre ces incivilités. C’est un problème récurrent. Ces comportements irrespectueux voire délictueux sont le fait de particuliers mais aussi, et c’est plus grave, de certains professionnels.

Chacun d’entre nous se doit de montrer l’exemple. Du simple mégot jeté au sol aux dépôts sauvages de gravats, tous ces gestes inciviques ont une conséquence sur l’environnement et sur notre cadre de vie. Ces nuisances génèrent des coûts importants pour la collectivité qui ne seront pas redéployés dans d’autres domaines attendus par la population. Chacun doit prendre conscience qu’il perd lui aussi de l’argent car le budget communal c’est celui des picanais.

J’espère que l’évolution des comportements, notamment par la prise de conscience de notre jeunesse, fera évoluer positivement nos gestes du quotidien pour la préservation de nos milieux naturels ou tout simplement, et c’est pour moi essentiel, pour favoriser le bien vivre ensemble sur Baguer Pican.