Compte rendu du conseil municipal du lundi 11 mars 2024

Le conseil municipal a validé à l’unanimité l’arrêt du projet du nouveau Plan Local d’Urbanisme.

Il tient compte notamment des orientations suivantes :

  • Identifier les zones à urbaniser permettant de répondre aux objectifs d’évolution démographique de la commune en préservant les zones agricoles
  • Mettre le PLU actuel en compatibilité avec le Schéma de Cohérence Territoriale
  • Prendre en compte les aspects environnementaux,
  • Intégrer la nécessité d’espaces partagés en cohérence avec le schéma de déplacements (mobilité douces, réductions d’émission de gaz à effet de serre…)
  • Conforter et développer les commerces ou services du centre bourg
  • Pérenniser les emplois notamment sur la Zone des Rolandières

Ce projet va maintenant être transmis aux Personnes Publiques Associées.

Il devra être validé par les services de l’Etat.

Ce document résulte d’un travail de plus de 2 ans et demi entrepris avec le cabinet L’Atelier d’Ys. Il a pour conséquence une diminution des zones à urbaniser par rapport au PLU actuel, une densification du bourg, la préservation des ressources foncières en limitant l’artificialisation des sols.

Afin de sauvegarder l’environnement et protéger la biodiversité, plusieurs corridors écologiques ont été repérés sur le territoire communal, ainsi que des espaces à protéger, tels que des zones humides et cours d’eau (trame bleue) mais aussi des haies existantes (trame verte) et d’autres à implanter.

L’objectif de ce PLU est de conserver l’activité agricole qui façonne le paysage en limitant l’étalement urbain comme les règles en vigueur l’obligent.

Les comptes administratifs 2023.

Les finances de la commune révèlent une gestion maîtrisée qui permet de dégager un excédent de 334 685 € sur le budget de fonctionnement, ceci malgré la hausse des dépenses d’énergie (électricité et gaz).

En effet, même si la consommation baisse par les efforts consentis de chaque utilisateur, mais aussi par des travaux effectués sur plusieurs bâtiments, nous constatons malgré tout que les dépenses en énergie continue de progresser.

Les charges de personnels ont également augmenté en raison de l’augmentation du traitement des fonctionnaires.

L’excédent du budget de fonctionnement complété par celui d’investissement permettra de travailler prochainement sur les orientations budgétaires.

Parmi les projets de l’année de 2024, outre les travaux habituels de voirie, il est prévu une rénovation complète d’une salle de classe de l’école, des travaux de réparation et de sécurisation de l’église, la restauration de l’orgue, et le choix de l’architecte pour la construction d’un nouvel atelier technique communal.